jeudi 4 novembre 2010

Salve Regina

Élève, puis successeur de Monteverdi à la chapelle ducale de St-Marc (de Venise), Francesco Cavalli (1602-1676), est davantage reconnu pour ses opéras que pour sa musique sacrée. Dommage, car ce Salve Regina empreint de dévotion, de surprises (par ses changements de rythmes) mériterait d'être interprété et entendu plus souvent. Composée pour des voix d'hommes (ATTB), cette pièce reflète probablement l'état précaire des effectifs du choeur vénitien. En effet, vers 1630, Venise était ravagée par la peste...

Pour la partition, c'est ici

Aucun commentaire:

L'opéra imaginaire

Loading...