dimanche 5 octobre 2008

Symphonie no 2 de Mahler


Au temps de Gustav Mahler (1860-1911), l'introduction de choeurs dans une symphonie est très inhabituelle (seul Beethoven l'avait fait avant lui). Ce compositeur bohémien né en Autriche, marqué par une enfance malheureuse, a vécu la perte de sa fille de 6 ans et le rejet dû au fait qu'il était juif (bien qu'il se soit converti au catholicisme) . Avec la Symphonie no 2 ( Résurrection), le musicien romantique signe ici une oeuvre grandiose représentant la victoire de la vie éternelle sur la mort.



Pour Hervé

Aucun commentaire:

L'opéra imaginaire

Loading...